Actions de NEGAR – 1er semestre 2017

ACTIONS DE NEGAR  DANS LE DOMAINE DE L’EDUCATION
 
   PREMIER  SEMESTRE 2017

Les grandes apprennent à se servir de l’ordinateur

Au 1er  semestre, la guerre contre les Talibans et Daech a repris dans la plupart des provinces, même les provinces du nord autrefois épargnées, mais le Panjshir est resté calme. Les attentats commis à Kaboul ont déclenché beaucoup de colère contre le gouvernement incapable d’assurer la sécurité dans la capitale. Des sit-in ont été organisés dans toute la ville complètement paralysée pendant plusieurs jours. Le 20 juin, des tanks gouvernementaux ont démoli les 2 dernières tentes abritant des manifestants, ont écrasé 2 jeunes Panjshiris et en ont blessé 20 autres. La plupart des morts par attentats sont des Panjshiris et des Hazaras. Des tracts de menaces d’origine inconnue ont été distribués de nuit dans les écoles du Panjshir, heureusement non suivis d’effet. Tout le monde est maintenant très inquiet quant à l’avenir du pays. Beaucoup d’argent étranger et d’armes sont donnés aux groupes de Daech pour que l’Afghanistan devienne le centre de l’Etat Islamique, et menace la Russie et la Chine. Ni le gouvernement afghan ni aucun autre pays n’apporte de soutien aux anciens moudjahidins du Commandant Massoud qui tentent désespérément de s’organiser pour faire face à la menace terroriste.

Vous pouvez télécharger le rapport complet en format pdf en cliquant ici

 

Actions de Negar : 2ème Semestre 2016

Bonne année 2017
Bulletin de parrainage et programme actions de Negar pour 2017

 

 

Au 2ème semestre, le Panjshir a continué à être épargné par les attentats qui affectent toujours les autres provinces. Mais 1000 miliciens de Daech sont actuellement massés de l’autre côté du col de Abdullakheil dans la vallée de Nejrao d’où ils espèrent fondre sur le Panjshir à la fonte des neiges.

Les moudjahidins du Panjshir se sont réunis à Malaspa lors d’une grande assemblée pour décider des actions à entreprendre en commun en cas de danger, car ils n’ont aucune confiance dans le gouvernement pour les défendre.

Le terroriste islamique Gulbuddin Hekmatyar, ancêtre des Talibans, réfugié au Pakistan, a été invité par le gouvernement afghan à rentrer en Afghanistan. Il a ouvert un bureau à Kaboul et s’est empressé de réarmer ses miliciens qui sévissent de plus belle dans le nord, en particulier sur la route de Bajgah où il nous est formellement déconseillé de nous rendre.

Vous pouvez télécharger la version complète du compte rendu en cliquant ici
2ème semestre 2016