A la Une

COMPTE RENDU DE LA JOURNEE DU 8 MARS ORGANISEE PAR NEGAR A KABOUL
Pour la deuxième fois depuis la fin de la guerre, NEGAR a voulu célébrer à Kaboul le 8 mars, Fête internationale des Femmes et s'associer à la Marche Mondiale des Femmes
lire la suite

Lire la suite...
| ACCUEIL | NOUVEAU SITE NEGAR | Qui sommes-nous ? | Liens | Contactez-nous | Parrainage |
ACCUEIL arrow Carte du site arrow Les actions de Negar arrow 2ème conférence KABOUL Juin 2002
20-01-2018
 
 
2ème conférence KABOUL Juin 2002 Convertir en PDF Version imprimable Suggérer par mail
Index de l'article
2ème conférence KABOUL Juin 2002
La situation actuelle
Qui participe
RESOLUTION FINALE


3-Qui participe à ce colloque ?

Des femmes déléguées de différents départements, des responsables des lycées de filles de Kaboul, des représentants de facultés et de ministères, des représentants d'associations humanitaires oeuvrant sur place, des représentantes d'associations afghanes.
De l'étranger viennent des femmes responsables d'associations ou déléguées de partis politiques, qui désirent s'associer aux efforts de reconstruction du pays, dans les domaines prioritaires définis par les Afghanes lors du colloque.


4-Les conférences préliminaires

En décembre 2001, Shoukria Haidar, présidente de NEGAR, et Nasrine Gross, représentante de NEGAR aux USA, se sont rendues à Kaboul. Entre autres activités, elles ont organisé deux grandes conférences de femmes, en décembre et en janvier 2001.
La première conférence a permis aux femmes présentes de définir leurs besoins prioritaires, puis de les classer en trois domaines d'urgence : éducatif, social et droits des femmes.
La deuxième conférence a permis aux intervenantes, entre autres Nasrine et Shoukria, d'informer les femmes sur les accords de Bonn, la Constitution afghane de 1964, l'histoire du rôle des femmes en Afghanistan, et la Déclaration des Droits Fondamentaux de la Femme Afghane.
Les femmes présentes à ces conférences ont décidé de travailler sur les domaines qu'elles choisissaient de façon à préparer notre colloque du mois de juin qui se tiendra en concertation avec le Ministère de la Femme.



< Précédent   Suivant >
 
Top!
Top!