negar12013La situation ne cesse de se dégrader, même au Panjshir, où 5 Talibans de nationalité Tchétchène ont fait sauter en pleine nuit (juin 2013) le bâtiment de la Préfecture. Les responsables de la Sécurité ont demandé au gouvernement d’avantage d’armes pour maintenir la sécurité, mais cela leur a été refusé.

Les représentants des anciens moudjahidins de Massoud ont réalisé une union dans tout le Panjshir et sont prêts à prendre le contrôle de la province en cas de nécessité.

Rien n’a été réalisé dans cette province rurale pour donner du travail aux habitants et, faute de perspectives d’avenir, beaucoup de jeunes sombrent dans la drogue ; le Pakistan leur promet de l’argent s’ils réalisent des actions de déstabilisation : attentats contre les écoles (ce qui s’est produit l’an dernier à Koh-I-Talkhona), enlèvements ou assassinats d’étrangers…

Lire le rapport complet negar1ersem2013