Bonne Année 2018

Les écolières  et les femmes afghanes, victimes des politiques désastreuses pour l’avenir de leur pays, vous remercient de continuer à les soutenir avec l’association NEGAR et vous adressent leurs meilleurs vœux

PROJETS POUR 2018
EDUCATION
Poursuite du transport de collégiennes, lycéennes et étudiantes,
fourniture de livres de bibliothèque, de bancs et bureaux et adduction d’eau
construction de terrains de sport, soutien au lycée de Bajgah
CRECHES
Fourniture de matériel et soutien aux professeurs et aux élèves de la crèche-maternelle de Kaboul et du lycée de filles de Bozorak au Panjshir
DROITS DES FEMMES
Soutien aux initiatives des femmes concernant la défense de leurs droits,
Dénonciation des politiques visant à reconnaître les Talibans comme une composante de la société afghane et à les admettre à la table de négociation

Vous pouvez soutenir nos actions en téléchargeant le bulletin d’adhésion ou de réadhésion à l’association NEGAR en cliquant ci-dessous

Bulletin d’adhésion

DRANCY, Projection du film Sonita et conférence de Geneviève Couraud sur les mariages forcés en Afghanistan

Bonjour,
Une petite information qui concerne plutôt les ami.e.s de NEGAR parisien.ne.s.

Samedi 18 novembre, en l’absence de Shoukria HAÏDAR et de Chantal VERON reparties en Afghanistan, j’interviendrai sur la question des mariages forcés et sur la situation actuelle des femmes en Afghanistan, lors d’une manifestation organisée par la médiathèque de Drancy dans le cadre du mois du film documentaire et du 25 novembre, journée internationale de lutte contre les violences faites aux femmes.

La médiathèque présente à partir de 14h 30 le film SONITA de Rokhsareh Ghaem Maghami (91 mn) 2016 (cf. P.J.), qui sera suivi d’un débat.

Médiathèque Georges Brassens 65 avenue Marceau 93700 DRANCY

Continuer la lecture

Actions de NEGAR – 1er semestre 2017

ACTIONS DE NEGAR  DANS LE DOMAINE DE L’EDUCATION
 
   PREMIER  SEMESTRE 2017

Les grandes apprennent à se servir de l’ordinateur

Au 1er  semestre, la guerre contre les Talibans et Daech a repris dans la plupart des provinces, même les provinces du nord autrefois épargnées, mais le Panjshir est resté calme. Les attentats commis à Kaboul ont déclenché beaucoup de colère contre le gouvernement incapable d’assurer la sécurité dans la capitale. Des sit-in ont été organisés dans toute la ville complètement paralysée pendant plusieurs jours. Le 20 juin, des tanks gouvernementaux ont démoli les 2 dernières tentes abritant des manifestants, ont écrasé 2 jeunes Panjshiris et en ont blessé 20 autres. La plupart des morts par attentats sont des Panjshiris et des Hazaras. Des tracts de menaces d’origine inconnue ont été distribués de nuit dans les écoles du Panjshir, heureusement non suivis d’effet. Tout le monde est maintenant très inquiet quant à l’avenir du pays. Beaucoup d’argent étranger et d’armes sont donnés aux groupes de Daech pour que l’Afghanistan devienne le centre de l’Etat Islamique, et menace la Russie et la Chine. Ni le gouvernement afghan ni aucun autre pays n’apporte de soutien aux anciens moudjahidins du Commandant Massoud qui tentent désespérément de s’organiser pour faire face à la menace terroriste.

Vous pouvez télécharger le rapport complet en format pdf en cliquant ici