Soirée de solidarité avec les femmes afghanes, le 3 décembre à 20H30 au Comoedia

Pour cette soirée nous vous présenterons le premier long métrage « Wolf and Sheep » de la réalisatrice Shahrbanoo Sadat qui rappelle la vie paisible des paysans en Afghanistan avant la guerre civile.Après la projection, Shahrbanoo Sadat, qui a pu quitter l’Afghanistan fin août grâce à la mobilisation de son producteur Xavier Rocher et d’amies cinéphiles proches de notre association, sera présente et dialoguera avec vous.Seront également présents une dizaine de jeunes comédiennes afghanes en résidence au TNP de Villeurbanne, et les responsables de l’association « Negar, soutien aux femmes d’Afghanistan » sa présidente, Shoukria Haïdar, et sa Secrétaire Générale, Geneviève COURAUD .

Dans les montagnes d’Afghanistan, les enfants bergers obéissent aux règles : surveiller le troupeau et ne pas fréquenter les hommes. Les légendes que racontent leurs aînés se mêlent à la vie, et éclairent les mystères de leur monde protégé, mais jusqu’à quand ?

Bande annonce du film ICI

Plus d’info sur le film ICI

Vous pouvez réserver vos places sur le site du Comoedia dès à présent ICI

Dès 2019, avec trois réalisatrices afghanes, le festival “Et pourtant elles tournent!” tenait à faire découvrir un cinéma méconnu, créatif, puissant, sensible, en phase avec les questions sociétales et l’évolution vers la modernité de leur pays et de leur condition.Hélas, c’était avant. Avant le retour de l’obscurantisme et des pratiques barbares et discriminantes des Talibans.La chasse aux femmes engagées – et en particuliers aux femmes artistes, journalistes, militantes d’association, enseignantes, avocates, cheffes d’entreprise – a jeté sur les routes de l’ exil des milliers d’entre elles et obligé les autres à se terrer.C’est pourquoi la toute nouvelle association Femmes-Cinéma-Egalité, porteuse du festival créé à l’origine par Femmes Contre les Intégrismes et Filactions, organise une soirée de soutien à toutes celles qui luttent pour leur survie, réfugiées dans divers pays européens qu’elles n’auraient voulu connaître que comme des pays partenaires de leur créativité.

 

En 2019, la dernière image du film “L’Orphelinat” de Shahrbanoo Sadat, traitant de l’Afghanistan sous les Soviétiques, se terminait par la première prise de pouvoir des Talibans et le début d’horribles violences. Terrible remake vingt ans après.Nous comptons non seulement sur votre présence mais aussi sur votre générosité dans cette aide indispensable à l’exil, et aussi aux maigres structures clandestines qui tentent de poursuivre leurs actions d’émancipation au pays.Soyez nombreuses et nombreux, généreuses et généreux. Elles comptent sur nous !

 

Avec la collaboration de : 

image

Copyright © 2021 Femmes Cinéma Egalité
6 rue des Fantasque, Chez Filactions, 69001 Lyon, France