Actions de Negar : 2ème Semestre 2016

Bonne année 2017
Bulletin de parrainage et programme actions de Negar pour 2017

 

 

Au 2ème semestre, le Panjshir a continué à être épargné par les attentats qui affectent toujours les autres provinces. Mais 1000 miliciens de Daech sont actuellement massés de l’autre côté du col de Abdullakheil dans la vallée de Nejrao d’où ils espèrent fondre sur le Panjshir à la fonte des neiges.

Les moudjahidins du Panjshir se sont réunis à Malaspa lors d’une grande assemblée pour décider des actions à entreprendre en commun en cas de danger, car ils n’ont aucune confiance dans le gouvernement pour les défendre.

Le terroriste islamique Gulbuddin Hekmatyar, ancêtre des Talibans, réfugié au Pakistan, a été invité par le gouvernement afghan à rentrer en Afghanistan. Il a ouvert un bureau à Kaboul et s’est empressé de réarmer ses miliciens qui sévissent de plus belle dans le nord, en particulier sur la route de Bajgah où il nous est formellement déconseillé de nous rendre.

Vous pouvez télécharger la version complète du compte rendu en cliquant ici
2ème semestre 2016

 

Parrainez la reconstruction du Lycée de BAJGAH

Recherche de 100 parrains/marraines donnant 35 €/mois pendant 2 ans contre lettres des professeurs/élèves

RECONSTRUCTION LYCEE DE BAJGAH

ou FAIRE UN DON  ponctuel d’un montant de votre choix

ou PARRAINER DES ELEVES qui deviendront vos filleuls et dont vous recevrez des nouvelles régulièrement

Présentation du projet

Le lycée Massoud construit en 2006 par NEGAR dans la petite vallée de Bajgah (province de Baghlan dans le nord de l’Afghanistan) compte 700 élèves, filles et garçons, du CP à la Terminale. Malheureusement le terrain donné à l’Education Nationale afghane s’est révélé dans une zone dangereuse car affectée par les glissements de terrain.. Notre école a été complètement dévastée en mai 2016 par le plus énorme glissement de terrain jamais vu dans la région (la montagne ayant été déstabilisée par 3 tremblements de terre successifs fin 2015) et notre projet consiste à la reconstruire sur un autre terrain exempt de tout danger pour ne pas laisser les jeunes de cette vallée sans éducation; !e gouvernement afghan n’a pas la possibilité de les aider.

Lire la suite