A la Une

COMPTE RENDU DE LA JOURNEE DU 8 MARS ORGANISEE PAR NEGAR A KABOUL
Pour la deuxième fois depuis la fin de la guerre, NEGAR a voulu célébrer à Kaboul le 8 mars, Fête internationale des Femmes et s'associer à la Marche Mondiale des Femmes
lire la suite

Lire la suite...
| ACCUEIL | NOUVEAU SITE NEGAR | Qui sommes-nous ? | Liens | Contactez-nous | Parrainage |
ACCUEIL arrow Carte du site arrow Soutien à l'éducation des filles arrow Soutien à l'éducation 1er semestre 2010
17-07-2018
 
 
Soutien à l'éducation 1er semestre 2010 Convertir en PDF Version imprimable Suggérer par mail


SOUTIEN A L’EDUCATION


I – AU PANJSHIR

Cours pendant les vacances d’hiver aux 2 lycées de Bozorak
(mois de janvier et février 2010) :

Le lycée de filles étant situé au début de la vallée de Porandé, très froide en hiver, les cours ont eu lieu dans 2 endroits différents :

- Au lycée de garçons. Situé au centre du village, mieux exposé au soleil que le lycée de filles et moins éloigné, NEGAR avait prévu le chauffage d’une classe pendant les mois de janvier et de février. Chaque matin, elle servait aux garçons de niveau collège qui suivaient des cours de mathématiques donnés par le sous-directeur, et chaque après-midi, aux filles de Seconde et Première qui suivaient aussi des cours de mathématiques donnés par l’Ingénieur Farouq.

- Dans la mosquée de Rahmankheil. Deux institutrices habitant le village
de Rahmankheil situé à ½ heure de marche du centre de Bozorak ont
proposé de donner des cours de persan et de mathématiques aux enfants
de Primaire et de début de Collège. NEGAR a accepté, les enfants très
nombreux dans le village, n’auraient pas pu se rendre au lycée étant
donné les conditions météorologiques très difficiles en hiver.

Après la rentrée scolaire de la mi-mars, les élèves se sont montrées à jour dans ces 2 matières.

La bibliothèque du lycée de filles a ouvert 3 fois par semaine pour permettre aux élèves et aux enseignantes d’emprunter des livres.

Coût à la charge de NEGAR : 840 €






Soutien au lycée de filles de Bozorak après la rentrée scolaire :

Toutes les élèves de Terminale ont été reçues au baccalauréat et au concours d’entrée à l’Ecole Normale du Panjshir fin décembre 2009 ; les efforts que nous avons faits pour améliorer le niveau de l’éducation ont donc porté leurs fruits et nous continuons notre soutien en 2010 :

- Nomination d’un professeur diplômé en matières scientifiques. Deux jeunes enseignantes sorties de l’Ecole Normale du Panjshir ont été nommées par le Rectorat ; mais comme elles n’ont fait que 2 ans d’études, elles n’ont pas un niveau suffisant pour les classes de lycée. NEGAR a donc décidé d’assurer le salaire de l’Ingénieur Farouq pour qu’il donne les cours de maths – physique aux lycéennes.

- Donation de matériel scolaire.
Une centaine de livres littéraires et scientifiques ont été de nouveau apportés d’Iran pour la bibliothèque ainsi que plus de 150 CDs de cours. Le Ministère de l’Education ayant fait don d’un ordinateur, NEGAR a acheté un générateur de 2500 watts et un transformateur, ainsi qu’un téléviseur LCD placé sur le mur du laboratoire et permettant à une classe de 40 élèves de visionner les films (histoire, géographie, biologie, anglais, physique, chimie, mathématiques).
NEGAR continue d’assurer le salaire de la bibliothécaire, et a en vue une jeune femme pour former les enseignantes à un minimum d’informatique.

- Soutien à la Maternelle.
21 petits sont inscrits cette année à la Maternelle et NEGAR continue d’assurer le salaire de l’institutrice et de l’aide-maternelle, ainsi que de donner le matériel indispensable (cahiers, crayons, coloriages, jeux ainsi que 2 petits matelas et oreillers pour les plus petits et une nouvelle moquette).

Coût à la charge de NEGAR : 4120 €


Soutien au collège de Tambana :

NEGAR avait réhabilité le collège de Tambana qui a ensuite été reconstruit par les Américains. Aucun organisme ne soutenant ce collège mixte, très dynamique, qui a organisé une petite bibliothèque avec 150 livres donnés par le gouvernement et quelques enseignants responsables, NEGAR a décidé de lui faire don d’une centaine de livres supplémentaires.

Coût à la charge de NEGAR : 120 €







II – A BAJGAH

NEGAR continue de soutenir le collège mixte de Bajgah malgré les difficultés :
La sécurité est toujours très relative sur le trajet depuis la sous-préfecture de Khenjan jusqu’au petit pont marquant la frontière de la petite vallée de Bajgah.
Nous nous y sommes rendus en mars après la rentrée scolaire et avons apporté des fournitures pour tous les élèves et professeurs :

1728 cahiers, 400 crayons, gommes, règles, taille-crayons et boîtes de crayons de couleur, 600 bics, 150 boîtes de compas – équerres – rapporteurs.

Les cours n’ont pas pu être assurés pendant l’hiver, la météo ne le permettant pas ; en avril, un nouveau glissement de terrain a emporté la route et le pont – frontière, qui n’ont toujours pas été réparés, et nous n’avons pu y retourner. Les élèves qui ont fini le collège en décembre et ont été nommés au lycée de Khenjan sont obligés de faire une grande partie du trajet à pied.
Grâce aux travaux effectués l’an dernier, le collège a été épargné par le glissement de terrain.

NEGAR continue d’assurer le salaire de 2 professeurs diplômés : Jabar qui donne des cours aux élèves, soutient les enseignants, ainsi que les lycéens qui reviennent chaque soir de Khenjan, et est responsable de la bibliothèque, et donne un complément de salaire à Washeq, qui vient de Khenjan.


Coût à la charge de NEGAR : 1430 €

< Précédent   Suivant >
 
Top!
Top!